Activites

Français - English - Deutsch

Ayme Truffe - Domaine Bramarel

Truffe Ayme, la délicieuse truffe de France

Une truffière chez vous ?   Pourquoi pas

En 1847, Auguste Rousseau planta sa propriété en chênes.
En 1898, il publia dans l'Echo Agricole une étude sur 1 hectare de truffière :
La trufficulture était née et la méthode écrite.


    Un chêne peut produire des truffes pendant environ une cinquantaine d'années.
De plus il faut une dizaine d'années avant qu'ils ne produisent.
Ce qui explique une production abondante vers la fin du siècle dernier, et un déclin 30 ans plus tard. En effet, en 1870-75, les chênes ont été planté en masse suite aux ravages causé par le phylloxera (insecte voisin des pucerons).
En 1950, Félicien AYME créa sa Pépinière de plants d'arbres à vocation truffière. AYME TRUFFE pouvait contrôler et gérer sa production de truffes (du plant mis en terre à la vente)


Les plants sont mycorhizés par la tuber melanosporum (truffe noire).
Ces dernières années, la mycorhization a connu de sérieux progrès. Nous travaillons en collaboration avec différents laboratoires afin d'affiner le dosage à apporter pour obtenir une mycorhization à 90%. Un échantillon de plants âgés d'un an est envoyé pour la certification 90% mycorhizé, aussi AYME TRUFFE, remet un passeport de qualité (indemne de maladie), lors de chaque vente.
Un suivi de plantation est assuré après chaque vente.

Conseils pour la plantation d'arbres à vocation truffière.

" Un bon sol truffier est calcaire, maigre et peu profond, aéré, argileux sans excès, se ressuyant bien et assez profond.
Toutefois nous connaissons des truffières en sol riche, profond et humide " Jean Pagnol

- Analyse du terrain :

Prélever une carotte ou tranche de terre de 3 à 30 cm de profondeur. Faire ainsi 4 à 5 prélèvements dans la parcelle. Mélangez le tout et envoyez le dans un sac plastique au Laboratoire d’analyse. N'oubliez pas de mentionner votre projet de plantation d'arbres truffiers. Pour la Tuber Mélanosporum, le PH idéal doit être compris entre 7.5 et 8.5.

- Préparation du terrain :

Un labour peu profond de 25 à 30 cm est nécessaire. Il ne faut pas mélanger le sous-sol avec le sol arable. Labourer de préférence en septembre ou octobre pour planter en novembre ou décembre, ou même au printemps, selon le temps

- Distance de plantations :

Elle varie selon la richesse du terrain. Si le terrain est riche (végétation et arbres environnants vigoureux), il vaut mieux espacer les plans : 6mx5m ou 6x6 ou 7x6. Si le terrain est pauvre on peut planter à 4mx4m ou 5x5. Sur nos 11 Ha de plantations, les arbres sont espacés de 7,2m x 3m. Nous plantons entre 2 rangs de truffiers, 3 rangées de lavandins ce qui nous permet une récolte de lavande, et donc un revenu en attendant que les truffiers produisent.

- La plantation :

Tracer et piqueter l'emplacement des plants. Creuser des trous de 20 x 20 x 20 cm. Pour les arbres en panier, découper le panier dans le sens de la hauteur (3 incisions effectuées équidistantes). Pour les arbres en pot, dépoter délicatement dans le trou. Recouvrir avec de la terre bien souple, bien aérée. Verser 2 à 3 litres d'eau pour tasser, finir de recouvrir avec de la terre mélangée à des déchets végétaux.

- Choix des arbres : regarder votre environnement

Selon votre situation géographique, n'hésitez pas à nous consulter. Nous vous aiderons à choisir le type d'arbres qui conviennent le mieux